Comment éviter que votre enfant ne devienne un roi ?

La conception de l’enfant-roi ne se base pas sur sa stature, mais plutôt sur son comportement. Un enfant roi est généralement hors de contrôle, lorsqu’il pique une crise de colère. Généralement, les parents ont tendance à tous leur concéder. D’aucuns disent qu’on peut identifier un enfant roi depuis l’origine.

Que se passe-t-il depuis quelques générations ?

La raison principale qui peut pousser votre enfant à devenir roi, c’est la nouvelle tendance qui pousse les parents à adopter une éducation positive. Cependant, lorsqu’on considère trop un enfant, ce dernier finit par s’estimer au-dessus de tout. Il ne faudra donc pas confondre éducation positive et éducation permissive. Vous devez donc tout faire, pour faire preuve d’une certaine rigueur envers eux.

Toutefois, il faut quand même comprendre ce phénomène, car la majeure partie des mères qui se trouve être en activité ne passe pas beaucoup de temps avec leurs enfants. Cela fait que l’entente entre eux n’est pas possible. Ce sont donc les pères qui sont beaucoup plus concernés par leur éducation.

En ce sens, ils ont tendance à ne pas être autoritaires. Ils ne veulent pas se trouver dans le stéréotype du père qui a tout le temps tendance à punir les enfants. Il faut également considérer que les pères veulent profiter de leurs enfants afin qu’ils passent une journée des plus cordiales et harmonieuse.

Ce phénomène se produit de façon accentuée, lorsque les parents sont séparés et que les conjoints ne passent qu’un weekend sur 2 avec leurs enfants. Ainsi, le père se sentira responsable du fait qu’il ne s’occupe pas bien de ce dernier. À chaque moment où ils sont ensemble, ils devront donc passer des moments mémorables.

Aussi, faut-il retenir de la raison pour laquelle les parents accordent une grande importance à leurs enfants, réside dans le fait que ces derniers ont des difficultés à avoir un bébé. Ainsi, l’enfant qui vient en première position a tendance à être choyé.

Dans ce cadre, il faut comprendre que l’époque où les adultes avaient de l’autorité sur les enfants est révolue. Dans ce cas-là, on constate que les parents ont tendance à accéder au moindre désir de leur progéniture.

C’est la raison pour laquelle, il convient de savoir dire non à ces derniers, sans pour autant déclencher une crise de colère. Cependant, même s’il est important de faire passer leurs envies avant les nôtres, il y a bien une chose qui est certaine :

Nous devons également prendre soin de nous

Il faut en effet garder à l’esprit que nous sommes tous égaux. Même si nous ne sommes plus à l’époque où les parents avaient tous les droits sur les enfants, cela ne signifie pas que les rôles doivent se retrouver inversés.

De plus, il faut noter qu’il sera totalement difficile pour votre progéniture de se sentir à l’aise si vous êtes stressé ou que vous ressentez une certaine pression. Si vous l’ignoriez, sachez désormais que nous avons la possibilité de leur transmettre notre humeur et notre sens de l’humour. Ainsi, vous remarquerez que si vous vous énervez le plus souvent, ces derniers aussi auront tendance à piquer des crises de colère.

Il est donc d’une importance capitale d’être posé, aussi bien en tant que parents, mais aussi dans un couple. Même s’il n’est plus un secret qu’en général, 2 couples sur 3 divorcent, il est tout de même nécessaire que la famille reste toujours en contact.

Cela signifie que les parents doivent toujours maintenir une bonne relation avec leurs enfants. Cela vaut également entre les parents divorcés. Bien entendu, même si dans la majeure partie des cas, garder des relations cordiales avec l’autre parent n’est pas toujours aisé, il ne faudrait quand même pas occulter cela.

Gardez à l’esprit aussi, que le bien-être que nous ressentons, est un moyen pour votre enfant de comprendre que lui seul n’existe pas. Cela lui permettra d’éviter de devenir un enfant roi. Il n’y a donc pas de relation d’égal à égal entre ces derniers et les parents.

Savoir imposer des limites

Voici quelques exemples des limites que vous pouvez fixer.
« Je me rends bien compte que tu es très attaché avec nous. Toutefois, nous avons besoin de nous retrouver dans l’intimité. Demain, peut-être que ce sera possible. »
« Tu peux ne pas avoir envie de dormir. Cependant, j’ai besoin de me retrouver en tête-à-tête avec papa. Il faut donc que tu restes dans ta chambre. Si tu n’as toujours pas sommeil, tu peux jouer, mais ne fais pas de bruit. »

Ce qu’il faut retenir

S’il y a bien une chose qui convient de retenir en ce qui concerne les enfants, c’est que nous avons bien la possibilité de travailler, mais qu’il vaudrait mieux éviter de trop culpabiliser de ne pas passer trop de temps avec eux. Toutefois, il ne s’agit pas d’une raison pour accepter tout ce qu’ils désirent, même quand nous n’y sommes pas préparés. Ils auront ainsi tendance à croire que leurs envies sont supérieures aux nôtres.

Néanmoins, il faut quand même faire attention, car cela ne signifie pas non plus que vous devez tout refuser. Essayez de trouver un compromis avec votre enfant, afin que les deux parties soient satisfaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *