Covid et décrochage scolaire : comment aider son enfant ?

Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement et les parents s’inquiètent de plus en plus quant à l’avenir de leurs enfants. De nombreux élèves, jusqu’alors sans problèmes scolaires particuliers, rencontrent désormais des difficultés dans leurs apprentissages. Difficultés à suivre les cours à distance, perte de motivation et moral en berne, les périodes de confinement ont donné aux élèves les plus assidus du fil à retordre. Cependant, que les parents se rassurent, le décrochage scolaire n’est pas une fatalité. Pour tous ceux qui se retrouveraient dans cette situation, voici quelques solutions pour soutenir son enfant en cette période difficile et l’aider à remonter la pente.

L’impact de la crise sanitaire sur la scolarité des jeunes

Si beaucoup d’enfants et d’adolescents ont été absolument ravis de pouvoir rester à la maison lors de l’annonce du confinement, ils ont cependant rapidement déchanté. En effet, cours en ligne, absence des camarades et cloisonnement ont eu raison de leur motivation. Malgré la bonne volonté des enseignants à vouloir suivre de près le niveau de leurs élèves, les nombreuses pannes des serveurs informatiques et les limites du numérique ne leur ont pas permis de dispenser des cours de qualité. Par ailleurs, la Covid a mis en évidence de nombreuses disparités entre les familles en matière d’équipement informatique. Ainsi, certains élèves n’ont pas pu apprendre correctement leurs leçons parce qu’ils ne possédaient pas le matériel adéquat. Le constat effectué, il convient cependant de ne pas sombrer dans la fatalité. Des solutions existent pour aider son enfant à retrouver confiance en lui et pour lui permettre de retrouver sa motivation d’antan.

Les solutions en tant que parent pour lutter contre le décrochage scolaire

Se rapprocher de l’équipe pédagogique

La première des choses, lorsque l’on est dans cette situation, est de se rapprocher de l’école, du collège ou du lycée de son enfant. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’équipe pédagogique est extrêmement bienveillante et se sent absolument concernée par le sort de leurs élèves. Faire en sorte que son enfant aille bien et qu’il puisse d’épanouir dans le milieu scolaire, voici les principaux objectifs des enseignants et des parents. Ces derniers ont donc tout intérêt à se rapprocher des professionnels éducatifs qui constituent des alliés de choix. Un dialogue régulier avec les professeurs permettra de se tenir au courant de l’avancée de l’enfant et de mettre en place, pourquoi pas, des dispositifs proposés par le gouvernement pour lutter contre le décrochage scolaire.

Donner des cours de soutien scolaire

Beaucoup d’élèves en situation de décrochage scolaire, perdent leur motivation du fait de lacunes trop importantes. Pour pouvoir leur redonner confiance en eux, il est important d’accompagner les enfants au niveau psychologique, mais également au niveau éducatif. Comprendre une leçon que l’on ne pensait pas pouvoir comprendre ou réussir des exercices jusqu’à présent compliqués à ses yeux, permet de rattraper le retard accumulé et de retrouver la motivation perdue. Et si les parents ne se sentent pas capables d’aider correctement leurs enfants dans leurs études, des cours de soutien scolaire peuvent être dispensés par des professionnels.

Communiquer avec son enfant

Quelles que soient les difficultés rencontrées, les parents doivent absolument garder le contact avec leurs enfants. La communication est la clé pour permettre à son enfant de se sentir compris et entouré. La période pandémique est très compliquée pour les plus jeunes,  il faut donc rester très vigilant quant à leur santé mentale. Un enfant qui se sent bien dans sa tête aura beaucoup plus de facilités à obtenir de bons résultats scolaires. Il faut donc parfois chercher la source du décrochage scolaire et ne pas seulement se cantonner à améliorer le carnet de notes.

Inscrire son enfant à une activité extrascolaire

Pour redonner à son enfant l’envie de travailler, il faut d’abord qu’il puisse s’épanouir au travers d’activités qui le passionnent. Sport, musique ou peinture, les parents doivent veiller à ce que leur enfant puisse bénéficier d’un enseignement qui soit seulement une source de plaisir. Par ailleurs, la découverte de certaines disciplines peut susciter des vocations et permettre aux jeunes de se projeter dans un métier qui leur redonnera le goût de l’apprentissage.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *