Pendant le confinement, des programmes de soutien aux parents se mettent en place

Qui dit parentalité positive ne dit pas pour autant parents infaillibles. Avec la fermeture des écoles, les parents ont reçu la lourde tâche d’assurer la continuité pédagogique. Pourtant, beaucoup d’entre eux continuent à travailler. Une situation parfois très délicate qui peut mener au burn-out. Depuis le mois d’avril, des solutions d’aides en ligne sont disponibles pour les parents qui en ont besoin.

Limiter le stress pour le bien-être des enfants

L’un des programmes les plus importants est celui du site Triple P (pour pratiques parentales positives). L’objectif de ce programme est d’aider les parents à faire face aux débordements inévitables de leurs enfants sans avoir à s’énerver. À travers des conseils et des exercices simples, il permet d’améliorer la relation et d’augmenter la confiance mutuelle.

L’intérêt d’un tel programme, c’est de ne pas faire rejaillir les angoisses parentales sur l’enfant. La période est trouble et les incertitudes sont nombreuses. Beaucoup de parents en difficulté se tournent vers un prêt personnel en ligne pour subvenir aux besoins de leur famille et la pression est parfois trop importante. Pourtant, les enfants n’y peuvent rien et ne sont pas toujours en mesure de comprendre ce qui se passe. Il faut donc les préserver au maximum.

Un programme guidé vers la parentalité positive

Mettre en place des réflexes de parentalité positive est toujours difficile dans un premier temps. D’autant plus que les résultats peuvent parfois mettre un peu de temps à se manifester. Il faut également ajouter à cela l’inquiétude de ne pas faire les choses correctement. Le tout peut alors augmenter les angoisses et l’impatience des parents.

Pour éviter d’aggraver la situation, les meilleurs programmes de parentalité positive en ligne proposent une mise en place progressive de nouveaux comportements et de nouvelles relations. Des vidéos détaillées sont également disponibles pour permettre aux parents d’apprendre plus facilement.

Des programmes reconnus par l’OMS

Les programmes comme celui de Triple P sont désormais reconnus par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle les conseille pour les parents qui éprouveraient des difficultés à gérer leur situation familiale pendant le confinement. D’ailleurs, ces programmes sont également conseillés aux professionnels de la famille qui souhaiteraient augmenter leurs compétences.

Dans un souci d’apaisement et pour permettre aux familles de vivre le confinement le plus facilement possible, l’État français a demandé que ces programmes soient gratuits jusqu’au 11 mai 2020. Au-delà, le confinement devrait prendre fin et les enfants qui le souhaitent retourneront à l’école. Cependant, les connaissances acquises au cours d’un programme de ce genre vous permettront de mieux vivre votre parentalité pendant encore longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *